Comment faire des rénovations rentables sur sa maison

12 novembre 2018
Certaines améliorations pourraient augmenter la valeur de votre demeure. Pour rentabiliser votre investissement, accordez la priorité aux éléments qui comptent vraiment pour vous, en tenant compte de l’effet des améliorations envisagées sur la valeur de votre propriété. Voici 5 conseils pour entamer des rénovations payantes, selon les experts de l’Institut canadien des évaluateurs.

La planification est la clé du succès

Vous en rêvez depuis longtemps et vous êtes prêt à vous lancer tête première dans les rénovations? Pas trop vite! Prenez le temps de bien évaluer vos idées et de planifier votre affaire. Pour éviter les déceptions et les coûts inutilement élevés, mieux vaut être bien renseigné.

 

Faire évaluer la valeur actuelle de sa maison

L’évaluation d’une maison est l’estimation indépendante et impartiale, faite par un évaluateur qualifié, de la valeur de votre propriété. L’objectif consiste à estimer le prix que vous pourriez obtenir lors de la vente de votre demeure. L’une des principales méthodes d'évaluation est de comparer la valeur de votre propriété avec celle des propriétés proposant des caractéristiques similaires et qui ont récemment été vendues dans votre voisinage. Le prix de vente de ces propriétés vous donnera une idée du montant que les acheteurs sont prêts à payer pour le même type de résidence, considérant l’emplacement et les commodités environnantes.

Dans le cas où les ventes récentes dans le voisinage immédiat sont peu nombreuses, l’évaluateur peut remonter dans le temps afin d’analyser les transactions antérieures, et même élargir sa recherche aux quartiers avoisinants. Les évaluateurs qualifiés ont recours à diverses autres méthodes pour déterminer la valeur d’un bien immobilier.

 

 

Se poser les bonnes questions avant d’entamer les travaux

Cette étape est cruciale. Elle consiste à prendre le temps d'évaluer vos besoins. En vous posant quelques questions, vous pourrez mieux cerner les raisons qui vous incitent à entreprendre des travaux de rénovation.

  • Songez-vous à vendre votre maison dans un avenir rapproché?
    Si vous pensez vendre à court terme, il est inutile d’en faire trop. De plus, dans l'optique d'une revente, il est préférable de faire des rénovations neutres qui sont susceptibles de correspondre davantage aux goûts d’une majorité d’acheteurs. 
  • Quel est votre budget?
    La somme que vous choisissez d’investir en améliorations dépend du nombre d’années que vous prévoyez vivre dans votre maison. Si vous pensez vendre à court terme, il est plus avantageux d’apporter de petites améliorations, moins coûteuses, pour récupérer votre investissement. Vous devez aussi tenir compte de la valeur des autres propriétés du quartier et des attentes des acheteurs. Dans un marché où la valeur des propriétés ne dépasse généralement pas 200 000 $, par exemple, des rénovations de 65 000 $ pour le sous-sol ne vous procureraient pas le meilleur rendement pour le capital investi1!
  • Quelles sont vos disponibilités pour gérer et coordonner les travaux?
    Nouvel emploi? Bébé arrive sous peu? On reporte les rénos à plus tard! Il est important de déterminer le moment idéal pour débuter les travaux, pour vous et pour le bien-être de votre famille. Il est plus difficile de cohabiter avec des travaux poussiéreux et de fortes odeurs de peinture en plein hiver que pendant l’été. Par ailleurs, des rénovations demandent beaucoup de coordination, de supervision et de patience. Il serait donc judicieux de planifier les travaux à un moment où votre agenda et votre esprit sont moins chargés. 

 

Choisir les rénovations les plus rentables

N'oubliez jamais que le fait de reporter les travaux d’entretien sur votre propriété peut avoir un effet négatif sur l’attrait et la valeur de celle-ci. Il n'est pas mieux non plus de faire des rénovations de piètre qualité. Ainsi, si votre budget est limité, favorisez les travaux d'entretien ou les petits travaux pour renouveler l’aspect de votre demeure, comme repeindre les murs, moderniser l'éclairage, rafraîchir l’aménagement paysager, remplacer les poignées de porte ou les comptoirs. Par ailleurs, considérez faire appel aux services d’un concepteur, d’un architecte ou d’un entrepreneur en construction pour vous conseiller et vous assister. Ainsi, vous vous assurerez de faire des travaux de rénovation de qualité, tout en évitant les dépassements de coûts. Ouste le stress!

 

Ne sous-estimez jamais la valeur des petites réfections.

 

Selon l’Institut canadien des évaluateurs1, les améliorations les plus rentables sont :

Pour augmenter l'attrait de votre propriété et potentiellement son prix de vente

  1. Rénover la cuisine
  2. Rénover la salle de bain
  3. Repeindre l’intérieur et l’extérieur de la maison
  4. Actualiser la décoration (éclairage, accessoires de plomberie, planchers, etc.)
  5. Désencombrer l’espace

 

Pour maintenir la valeur de votre propriété et faire des économies

  1. Remplacer la toiture
  2. Mettre à niveau les systèmes de chauffage et de climatisation
  3. Remplacer les fenêtres et les portes
  4. Mettre à niveau l’installation électrique (panneau, câblage, prises, luminaires)
  5. Réparer les défauts structurels
  6. Considérer les rénovations écoénergétiques, qui permettront de réaliser les plus grandes économies par rapport au coût2
  7. Entretenir périodiquement la propriété

 

Pour tirer le plus d’agrément des améliorations apportées
Les travaux suivants offrent une valeur d'agrément, soit une valeur ajoutée pouvant influencer le choix d'un acheteur entre 2 maisons à prix similaire.

  1. La finition du sous-sol
  2. Le garage
  3. Les solariums ou les agrandissements
  4. La terrasse ou la clôture
  5. L’aménagement paysager

Se procurer les permis requis et engager des professionnels de confiance

Avant de vous lancer, vérifiez auprès de votre municipalité si les travaux envisagés demandent un permis de construction. C’est le cas pour des rénovations majeures, comme l’ajout d’une pièce, le déplacement de cloisons à l’intérieur ou l’installation d’une piscine creusée. Le remplacement des armoires de cuisine, par exemple, n’exige habituellement pas de permis3. Faites toujours appel à des professionnels qualifiés, il s’agit là d’une très bonne initiative pour s’assurer que vos travaux de rénovation seront conformes au Code du bâtiment.

Aviser votre courtier avant d'entamer les travaux

Quel que soit votre projet de rénovation, il est important d’informer votre courtier d’assurance. Ce dernier pourra vérifier si vos protections sont toujours adéquates et si votre montant d’assurance reflète la valeur réelle de votre maison à la suite des rénovations. Sachez que certaines rénovations peuvent faire baisser votre prime d’assurance. Oui, oui! Par exemple, dans certaines circonstances, refaire la toiture peut s’avérer payant.

Et voilà! Vous êtes maintenant outillé pour prendre les meilleures décisions. À vos marteaux!

 

Références
1Air Canada - La valeur de vos rénovations
2Air Canada - Renovation Tips Appraisal Institute of Canada
3 Gouvernement du Québec - Permis pour la transformation ou la construction